portrait de Jean-Marie Favreau

Jean-Marie Favreau

Je suis maître de conférences en informatique à l'Université Clermont Auvergne, rattaché pour mes activités de recherche au LIMOS (UMR 6158 UCA - CNRS).

Thématiques de recherche

Pendant les premières années de mes activités de recherche, je me suis intéressé à l'imagerie médicale, et de manière générale au traitement des données médicales, en explorant différentes approches: traitement d'images, géométrie algorithmique et topologie algorithmique, en y intégrant des problématiques de systèmes experts, et en concentrant mon intérêt sur l'intégration de la sémantique.

J'ai ensuite décliné ces approches pour explorer d'autres domaines, notamment industrielle, pour l'inspection d'éléments assemblés, ou encore pour la fabrication personnalisée d'objets manufacturés.

Au fil de ces années, j'ai consolidé mon expertise et mes centres d'intérêts autour des techniques d'apprentissage machine, et je m'intéresse en particulier aux données géométriques structurées sous forme d'images (2D, 3D), de maillages 3D, de graphes planaires.

Depuis mon arrivée au LIMOS, j'ai orienté mes activités de recherche sur deux applications, liées à la mobilité.

Projet Compas, illustré par une carte en relief.

Cartographie et Outils Multisensoriels Pour l'Accessibilité Spatiale

Depuis 2017, je mets cette expertise au service d'une problématique originale, que je développe au sein du projet Compas : Cartographie et Outils Multisensoriels Pour l'Accessibilité Spatiale. J'y sollicite notamment la manipulation de données géométriques et données géographiques, la prise en charge de données sémantiques, les approches par apprentissage machine.

En savoir plus...
Vue d'artiste d'une acquisition pour collecte de cartes.

E-santé, mobilité, big data

Depuis 2019, j'ai rejoint un groupe de recherche pluridisciplinaire qui s'intéresse à la sédentarité, avec une approche à la frontière entre informatique et médecine: e-santé, mobilité, big data. Nous travaillons notamment au traitement de séries temporelles, par des approches d'apprentissage profond.

En savoir plus...

Parcours universitaire

Après un parcours licences et maîtrises en informatique et en mathématiques à l'Université de Nantes, j'ai obtenu en 2005 un DEA en informatique au sein de l'antenne Bretagne de l'ENS Cachan. J'ai ensuite travaillé pendant une année auprès de Jean-Jacques Lemaire, neurochirurgien au CHU de Clermont-Ferrand, où j'ai exploré la problématique de cartographie du cortex cérébral.

J'ai poursuivi en élargissant cette problématique pendant ma thèse de doctorat, sous la direction de Vincent Barra, que j'ai défendue en octobre 2009, sous le titre « Outils pour le pavage de surfaces ».

J'ai ensuite passé une année au sein du groupe IMATI-CNR à Gênes (Italie) avant d'être recruté à l'Université Clermont Auvergne en septembre 2010, tout d'abord au sein du laboratoire ISIT (UMR 6284 UdA – CNRS).

En 2015, j'ai rejoint le LIMOS (UMR 6158 UCA - CNRS) au sein du thème G4 (Géométrie, alGorithmes, Graphes, apprentissaGe), puis En 2019 dans le thème thème DSI (Données, Services, Intelligence), qui regroupe les chercheurs travaillant notamment autour de l'extraction des connaissances et de l'apprentissage artificiel.

Publications

La plupart de mes publications sont listées sur HAL. Sur mes sujets de recherche actuels, on peut lire:

Enseignement

Mon affectation d'enseignement est le département GEA de l'IUT de Clermont, où j'interviens en mathématiques et en bases de données. Au delà de ce premier lieu d'enseignement, je suis responsable d'un cours de gestion de projets, mutualisé entre plusieurs master 1 (SETSIS et TechMed, et mécatronique), d'un cours de géométrie algorithmique pour les étudiants de la troisième année de la filière informatique des systèmes embarqués à l'ISIMA, d'un cours de géométrie algorithmique pour les étudiants du master 1 informatique, d'un atelier d'audiodescription pour le Service Université Culture, et je co-anime un module géométrie algorithmique de l'école doctorale sciences pour l'ingénieur.

Vulgarisation scientifique

J'aime partager ce que je comprends de la science, et me questionner sur la manière de la pratiquer. J'ai ainsi eu l'occasion de co-animer l'émission Science alors !, où nous invitions chaque mois un scientifique de sciences dures et un scientifique de sciences humaines à échanger sur le même sujet. J'ai également réalisé un certain nombre de chronique scientifiques sur Radio Campus Clermont, dont certaines sont écoutables en ligne. Je travaille depuis quelques années à un projet radiophonique autour des sciences et des techniques, intitulé Interface.

J'ai eu l'occasion de participer à deux reprises aux rencontres API hour organisées par Clermont'ech, en parlant de la manipulation des images médicales, et de la production de cartes pour personnes en situation de déficience visuelle. J'ai également participé à pint of science 2019.

Je suis membre du comité scientifique de l'association les petits débrouillards Auvergne Rhône-Alpes depuis 2018. Je participe au groupe Informatique Sans Ordinateur de l'IREM de Clermont-Ferrand.

Je tiens au service public !

Je suis heureux et fier de pratiquer au quotidien un métier (enseignant-chercheur) dans une institution de service public, même si les conditions de travail se sont nettement déteriorées depuis que j'ai commencé à fréquenter l'université. Je crois en la nécessité absolue d'assurer un accès à toutes et à tous à un enseignement supérieur de qualité, et je suis convaincu que l'université est un espace incomparable pour mener une activité de recherche indépendante et utile au plus grand nombre.

Ancien site

On peut encore consulter l'ancienne version de ce site à l'adresse old.jmfavreau.info.